Les pages

4 juin 2015

#challengeAZ - Dambenois




Dambenois (Doubs)


Revenons près de Montbéliard, à moins de 10 km à l’Est, Dambenois, à la limite du département du Doubs. Village de 160 habitants en 1794.



J'ai commencé les recherches généalogiques pour la branche paternelle, par courrier postal aux différentes mairies.
Je reçois donc la naissance à Dambenois en juin 1817 de Charles Frédéric MIELLET. C’est l’arrière grand père d'Amanda MONAMY, ma grand-mère paternelle. Il est fils de Pierre et d’Anne Françoise MEROT, qui se sont mariés en mars de la même année à Vieux-Charmont. Ce sont les MEROT qui sont de Dambenois.
Bien des années après , je reprends les recherches sur cette branche. Les parents d’Anne Françoise sont Jean Nicolas MEROT et Suzanne RICHARD. Mariés en 1784, j’ai trouvé 8 enfants :
  1. MEROT, Pierre, né le 15.3.1785 et décédé à 17 mois
  2. MEROT, Pierre, né le 25.3.1787 qui épousera en 1815, Susanne Catherine GENEY
  3. MEROT, Anne Françoise Ulrique née le 4.6.1789
  4. MEROT, Anne Françoise, née le 26.10.1791
  5. MEROT, David, né le 15.7.1794
  6. MEROT, George, né le 8.6.1795 qui décédera à l’âge de 11 ans
  7. MEROT, Marie Catherine, née le 27.9.1797 – qui épousera, Jean Frédéric POURCHOT
  8. MEROT, Catherine, née le : 18.2.1800 qui épousera, Jean Michel POURCHOT
Cela ne faisait aucun doute pour moi, la mère ce Charles Frédéric MIELLET est Anne Françoise, née en 1791. La première avait du décéder en bas âge …
A nouveau quelques années passent, et en parcourant l’état civil de Sainte-Suzanne (à 13km de Dambenois), je suis très intriguée par un mariage en 1821. Les époux sont Jacques TRUCHOT et Anne Françoise MEROT, fille de Jean Nicolas et de Suzanne RICHARD … J’écarte la piste d'un second mariage puisqu’elle n’est pas veuve, Pierre MIELLET son époux, décédera en 1873. Me revient en tête que « mon » Anne Françoise MEROT avait une soeur née 2 ans plus tôt prénommée Anne Françoise Ulrique dont je n'avais pas trouvé le décès….
Et j’avais trop vite lu l’acte de naissance de Pierre Frédéric né à Dambenois le 30 octobre 1820, l’ayant attribué au couple MIELLET et MEROT, frère de Charles Frédéric... c'est en fait son cousin germain ! Légitimé lors du mariage de 1821, c'est le fils donc de Jacques Frédéric TRUCHOT et de Anne Françoise MEROT. Je retourne consulter l'acte de naissance :
«Est comparu Pierre MIELLET … Lequel nous a déclaré que Françoise MEROT fille de feu Jean Nicolas MEROT et belle sœur du dit MIELLET est accouchée dans la maison de son père … Enfant de sexe masculin qu’il nous a présenté et auquel il a déclaré donner les prénoms de Pierre Frédéric …. »
Je n’ai pas été attentive, et à la première lecture je n’avais pas relevé le terme de « belle sœur »
On a donc :




Pour le moment je ne remonte pas au-delà du couple Jean Georges MEROT et Catherine RENAUD, en effet leur mariage en 1749 à Valentigney n’est pas filiatif. Et les dénombrements de la population des années 1717, 23 et 25 de Dambenois ne me donnent pas de piste pour Jean Georges MEROT, probablement né après. Quant à ceux de Valentigney, deux Catherine RENAUD possible …

et aussi ...

  • l'histoire de Dambenois : "Un village montbéliardais [au XVIIIe siècle: de la servitude à la liberté" - Blaise MERIOT - pages 3 à 22 du bulletin 70 de la Société d'Emulation de Montbéliard (1914)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires