Les pages

15 juin 2016

Madeleine, gardoise et Melitine




Madeleine


Elles sont plus de 120 dans mon arbre, à commencer par ma grand mère maternelle, Madeleine BONNAL;
Du côté maternel dans le Gard, protestants, donc peu d'actes trouvés dans les registres paroissiaux, la progression de génération en génération se faisait plutôt par les actes notariés, testament, contrat de mariage essentiellement. 
Mais, erreur de débutante, ou trop pressé ... une fois relevé la filiation, il était rare de prendre réellement le temps de déchiffrer complètement les actes. 
Après avoir classé chronologiquement, retrouvé ( ou non) les références des actes , numérisées avec plus ou moins de bonheur, les quelques 700 photos argentiques que ma mère avait faite des actes notariés je reprends méthodiquement chaque acte et la plupart du temps je trouve bien des indices laissés de côté.  Et à la lecture, plus de 20 ans après, de certains actes, je me souviens de ma surprise à l'époque quand j'ai lu entièrement le contrat de mariage de Antoine FARGES et Madeleine COUDERC, en 1724  à Saint-Jean-du-Gard ...

Rappelons nous, Isaline, (lettre I) notre modiste de St-Jean-du-Gard,  quelques générations au dessus, son aïeule maternelle, Madeleine COUDERC reçoit en dot à son mariage, entr'autre


CM FARGES et COUDERC 1724     AD30 2E58 / 508     
"Le dit FARGES, père a donné et constitué à son dit fils, fiancé, quatre linceuls toile de maison et deux brebis nourriguieres ...."

J'étais habitué aux bagues robes, cabinet de bois blanc .... mais pas aux brebis ...

sur la toile de maison : pour en savoir plus 

 Militin ou Melitin

Un seul Militin dans mon arbre, natif du Doubs
Cherchant l'origine de ce prénom, rien trouvé de concret, sauf au féminin,
Melitine serait d'origine grecque, martyre, selon Nominis 

Si l'on en croit geneanet, elles sont plutôt rare 


1 commentaire:

  1. Deux brebis c'est un beau cadeau de mariage ! J'ai rencontré au fil des contrats en Auvergne, des jeunes mariées qui recevaient une vache ou deux. Elles devaient être bien contentes aussi.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires