Les pages

3 juin 2016

Claire et Céphas


 Claire,


Huit  Claire dans mon arbre , dont trois SOSA
Sur le moment j'ai été surprise , ne m’imaginant pas croiser des Claire, au XVII e siècle. J'avais oublié  un peu vite Sainte Claire d'Assise fondatrice de l'ordre des Clarisses en 1252 ...
Claire DUSSAUT, et sa mère Claire SAISSE ,

 C'est en 1632 à St-Jean-du-Gard que Claire, ou plutôt Clere DUSAUT nait, son baptême n'est pas très bavard ... Pas vérifié mais probablement que les parents ne sont pas encore marié ? C'est une piste plausible ...



Ce sera l'épouse de Jean SOUBEIRAN en 1650 puis de Jacques GREFEUILLE en 1656



 






  

St-Jean-du-Gard
Registres de notaires   SALVAIRE Simeon
AD30 2E58-00350-00364, releve YCG StJG p1370-1507

 Fille d’Étienne DUSAUT et de Claire (ou Alarie ?) SAYS (SAYSSE) de la Tour d'Arbousset (lignes 9 et 10) 


Claire est citée comme fille ainée dans le testament d'Etienne du 12 octobre 1639


"sachant avoir a faire un voyage pour le service du roi, au siège de Salses légua à Claire, Marie  et Jeanne ses trois filles 300 livres,  héritière sa femme Claire SAISSE pour rendre à sa fille aînée, Claire et aux autres pas substitution et à défaut à ses frère Jean et Pierre DUSSAUT"
(AD30 2E 56/337 - relevés YCG) 


Les DUSSAUT de la Vallée Longue du XIVe au XVIIIe siècle, article de Raymond VIERNE, paru dans le n° 40 de "généalogies en Cévennes" remonte à Raymond DEL SALT en 1307


Claire BOYER   


la troisième Claire est en Aveyron à Millau : Je ne la connais que par le contrat de mariage de son fils, Paul MERCIER avec Anne CABANTOUS,   passé le 30 mars 1739, elle signe l'acte :
"Paul MERCIER, mégissier fils légitime et naturel de Jacques MERCIER, voiturier, et de Claire BOYER  ... Et Anne CABANTOUS fille de Paul CABANTOUS , bastier et de Marthe JULIEN " 

Tient , quitteraient ils Millau ? Trouvé dans les relevés du CGR  un mariage qui pourrait être celui de Claire et de Jacques ...Le 12 septembre 1702 paroisse de ND de Rodez ... Piste à explorer ... 

C'est un peu la "magie" du ChallengeAZ .... Car sans cela je n'aurai pas exploré cette branche, sortant , pour tout avouer, difficilement de mes branches de prédilections ...

 

Cephas

Correspondrait au prénom Pierre ?   Plus exactement, ce serait la forme  hellénisée de l' araméen Kephas (Pierre)

Je n'ai croisé ce prénom qu'une seule fois, dans un contrat de mariage à Nîmes, entre Marie GUERINE et Céphas NICOLAS en 1671


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires