Rechercher dans ce blog

23 septembre 2017

bilan d'automne du nettoyage de printemps

Cela fait quelques mois, plus d'un an que je tri, classe, range mes documents généalogiques, essentiellement des actes numérisés ou récupérés en ligne, des documents sous forme de capture écran, de PDF ...
La sortie de Hérédis 2018 est l'occasion de faire le point.


classement des documents 

Au printemps mes documents étaient majoritairement classés par lieux ou par patronymes. Pour la lignée SOSA, pas trop de soucis, mais dès qu'il s'agissait des fratries ... 

Cela ne me dérangeait pas vraiment, puisque pour travailler sur une branche, je commençai par ouvrir mes dossiers, explorer leur contenu et en un second temps, j'ouvrais mon logiciel de généalogie où étaient seulement renseignés les actes d'état civil, parfois notariés,

Pas dérangeant ... tant que je travaille sur la branche en question.
 Récemment j'ai voulu consulter les photos de la déclaration de faillite en 1930 de CARRIERE veuve BONNAL, à Nîmes. Les photos (de 2015)  n'ayant pas été renommées, j'ai  retrouvé le dossier sur mon disque  dur externe  dans Millau  ... Alors  certes Jeanne CARRIERE  est native de Millau mais la déclaration de faillite concerne des "articles pour mode" à Nîmes. Quel temps perdu !

Pour remédier à cela :

  •  je suis allée (presque) au bout de ma démarche en créant un dossier par lieux, même pour UN seul acte.Et cela est devenu un réflexe, je viens de trouver la naissance de Geneviève BONNAL, sœur de ma grand-mère maternelle,  à Lansargues, dans l'Hérault. Immédiatement j'ai crée le dossier 34- Lansargues avec son acte de naissance, un extrait de recensement ...
  • Je renomme correctement tous mes fichiers ce qui me permettra de m'y retrouver et surtout de rédiger des sources correctes et cohérentes.
 
 Et désormais toute recherche commence au préalable par l'ouverture d'Hérédis, qui une fois correctement renseigné, me permettra d'accéder directement aux documents stockés sur l'ordinateur.
 

Je comparerais mon logiciel de généalogie à une salle d'inventaire, la porte d'entrée pour trouver facilement et rapidement ce que je cherche. La condition préalable étant d'avoir correctement rangé mes documents quels qu'ils soient (actes d'état civil ou non), de telle façon à "nourrir" son logiciel de généalogie. 


Fichier généalogique


J'ai  suffisamment  avancé pour reprendre le nettoyage de mon fichier généalogique. Hérédis 2017  me fut d'une grande aide, même si j'ai mis en pause la refonte du dictionnaire des sources telle que je l'avais décris dans "mes premières impressions" le  22 septembre 2016 pour me consacrer avant tout à la réorganisation de mes documents généalogiques.
 
  • Pour les nouveaux documents, je rentre toute les informations dans Hérédis, au delà des actes d'état civil. Et mes soirées d'hiver ou les dimanches pluvieux seront mis à profit pour saisir ces précieuses informations des anciens documents stockés sans finalement être (bien) exploités. 

Hérédis 2018 ?


J'ai téléchargé la démo de Hérédis 2018 et sa découverte ne m'a pas convaincue de faire la mise à jour même si la possibilité de saisir la totalité des informations des fiches matricules m'a plu.
Les diaporamas, je n'utilise pas, les nouveaux widgets ...Sans plus. La famille XXL, sympa, mais pas de quoi me décider...

Par contre les sources individuelles, et plus encore la nouvelle gestion des sources en mode complet méritent que j'y revienne, que je teste ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires